7 bonnes raisons de commencer le jiu jitsu brésilien

Vous venez de faire vos voeux et de réaliser vos résolutions pour cette nouvelle année? Vous vous demandez si ce ne serait pas l’occasion de débuter l’apprentissage d’un nouvel art martial ou cherchez simplement un moyen ludique de retrouver la forme? Si vous lisez ces lignes, vous avez déjà entendu parler du sport de combat en pleine croissance: le jiu jitsu brésilien. Découvrez donc 7 bonnes raisons de commencer le jiu jitsu brésilien cette année.

1. Perdre du poids et retrouver la forme de manière ludique

Le jiu jitsu brésilien est un sport qui se pratique en club et en compétition dont l’objectif est de projeter, de contrôler et finalement, de contraindre à l’abandon un adversaire opposant une résistance. Sa pratique peut se montrer intense et augmente graduellement un grand nombre d’aptitudes chez les pratiquants, comme l’endurance cardio-vasculaire, la condition physique, la coordination et le renforcement musculaire de l’entièreté du corps.

Alors combiné avec des habitudes de vie saine et une alimentation équilibrée, la pratique du jiu jitsu brésilien permet de perdre rapidement du poids. Sur Internet, les exemples sont nombreux, et les suivants forcent particulièrement le respect:

2. Tonifier le corps et augmenter la masse musculaire

Le jiu jitsu brésilien aide à mieux comprendre le fonctionnement du corps en mouvement dans l’espace ainsi qu’à développer de l’équilibre, de la souplesse, de la dextérité, de la latéralisation et de la coordination. A l’instar du judo et de la lutte, il s’agit d’un sport intense qui demande de la force et de l’explosivité.

Et contrairement aux deux sports précités, certaines compétitions autorisent des combats de 10, voire 20 minutes au niveau professionnel. Les matchs de jiu jitsu se déroulent avec très peu d’intervention de l’arbitre et donc, un minimum de temps morts. Du coup, l’endurance est à ajouter aux aptitudes qui seront améliorées.

Dans tous les clubs et à chaque entrainement, les pratiquants seront amenés à suivre un échauffement cardiovasculaire et à réaliser plusieurs exercices de renforcement musculaire pour améliorer la capacité du corps à supporter les combats. Cela explique notamment pourquoi il ne faut pas être en parfaite condition physique pour commencer!

Le jiu jitsu est un sport complet qui permet justement d’acquérir force et endurance à travers les exercices, les combats voire les entrainements spécifiques de préparation physique. Cette activité sollicite fortement la ceinture abdominale, les hanches, les fessiers, les quadriceps durant la plupart des phases de combats ainsi que les avant-bras, les biceps et les grands dorsaux utilisés durant les mouvements de tirages. Comme s’il suivaient un programme de musculation, les pratiquants subissent une augmentation de leur masse musculaire et généralement, une perte de poids.

3. Développer des réflexes d’autodéfense contre le harcèlement

Que nous le voulions ou non, la majorité des altercations donnant lieu à une bagarre entre deux personnes finissent au sol. Les adversaires s’empoignent et ensuite, soit l’un des deux cherche délibérément à amener le combat au sol ou soit, les adversaires finissent tout simplement par trébucher. Nous l’avons tous un jour observé et les exemples sur YouTube sont nombreux.

En mettant une telle emphase sur le combat au sol, le jiu jitsu brésilien simule des situations réalistes d’agression entre deux personnes qui s’affrontent à mains nues. De plus, l’enseignement du jiu jitsu brésilien a pour but d’apprendre à immobiliser l’assaillant et de le soumettre à sa volonté. Cette raison pousse aujourd’hui certains corps de police, d’armée et même certains services de secours à inclure le jiu jitsu brésilien dans leur programme d’instruction. Obtenir la capacité à se sortir d’une situation difficile et de défaire un adversaire sans le blesser est un atout essentiel pour ces derniers.

Cependant, l’histoire du jiu jitsu brésilien nous montre que cet art martial n’a pas été créé pour des situations d’intervention musclées menées par des hommes athlétiques. Que du contraire…

Tout comme le judo de Jigoro Kano, le jiu jitsu a été conçu par Carlos et Hélio Gracie avec l’objectif de permettre aux gens de faible stature de vaincre des adversaires plus lourds et plus forts en favorisant la technique au lieu de la force brute.

Ce système d’autodéfense se montre donc particulièrement adapté aux enfants, aux adolescents, aux femmes ainsi qu’à nos aînés, dont la force physique et la vitesse ne seront pas égales à celles de leurs agresseurs. La connaissance de l’anatomie humaine et la capacité de l’utiliser à son avantage pour défaire un agresseur sont des aptitudes essentielles pour la lutte contre le harcèlement.

4. Augmenter la concentration et résoudre des problèmes complexes sous pression

Surnommé The Game of Human Chess (ou le jeu d’échec à taille humaine), le jiu jitsu brésilien est un art qui demande de la stratégie et de la réflexion. Lorsqu’on oppose deux adversaires d’expériences et de forces égales, celui va l’emporter sera celui qui aura su utiliser au bon moment la technique qui correspond le mieux avec ses attributs physiques, tout en empêchant son adversaire d’en faire de même. Le combattant va remporter un match en contraignant son adversaire à l’abandon dans une situation d’échec et mat.

Bref, en plus d’offrir une saine dose d’adrénaline, les combats de jiu jitsu brésilien et de grappling demandent une grande concentration car la moindre erreur peut valoir une défaite.

Si vous n’êtes pas motivé par l’idée de pousser des poids sur une machine ou de courir 45 minutes sur un tapis dans une salle de fitness, peut-être qu’imaginer affronter plusieurs partenaires d’entrainement sur la soirée sera plus attractif.

Le jiu jitsu brésilien est un moyen ludique de retrouver la forme que certains ont déjà comparé à un jeu vidéo de combat en réalité. Même si les techniques de frappes ne sont pas autorisées, l’intensité physique et la grande concentration nécessités par ce sport permettent de décompresser d’une vie stressante.

5. Affronter quotidiennement l’adversité et contrôler son ego

Le jiu jitsu est un art martial difficile et son apprentissage ne convient pas à tous. Sa pratique demande beaucoup de temps, les défaites et les frustrations sont nombreuses. Affronter quotidiennement des partenaires qui vous poussent hors de votre zone de confort et vous contraignent systématiquement à l’abandon offre une fameuse dose d’humilité après laquelle personne ne court. Bien plus que le physique, c’est l’ego qui subit beaucoup de blessures durant la phase d’initiation.

Mon adversaire est mon professeur. Mon ego est l’ennemi.

— Renzo Gracie

Le tableau dépeint ici semble décourageant et pourtant, ce n’est pas cas. Son exclusivité et sa difficulté rendent le jiu jitsu brésilien si addictif et si attirant. L’adversité et l’effort qui en découle forgent le caractère et apprennent à maîtriser l’ego. Dans une époque où un grand confort nous est offert, les pratiquants réapprennent la patience, le goût du travail routinier, de la persévérance et la grande autosatisfaction qui découlent de très petits progrès.

6. Participer à une aventure humaine et créer des nouvelles amitiés

Le jiu jitsu brésilien a hérité des valeurs du judo, et notamment en ce qui concerne l’amitié. Lors des entrainements, le jiu jitsu n’est pas pratiqué contre des partenaires mais bien AVEC ceux-ci. Chaque participant se bat avec vigueur et cherche à déjouer les stratégies de l’autre, ce qui constitue un problème que chaque adversaire doit résoudre. Cependant, une fois le temps imparti pour le combat achevé, il n’est pas rare de voir un pratiquant expérimenté prendre un rôle de mentor et revisiter le combat afin de favoriser la progression d’un autre pratiquant.

Saluer est une expression de gratitude et respect. En pratique, vous remerciez votre adversaire de vous donner l’opportunité d’améliorer votre technique.

— Jigoro Kano

La difficulté du jiu jitsu brésilien et l’entraide entre les pratiquants qui en découle sont à la base d’une aventure humaine passionnante et d’amitiés durables.

Adhérer auprès d’un club de jiu jitsu est une activité sociale qui s’apparente à rejoindre une tribu. Cela devient l’occasion découvrir une nouvelle culture avec son propre vocabulaire et ses propres rites de passage, d’en apprendre plus sur soi, de rencontrer de nouvelles personnes mais surtout, de nouer de nouvelles amitiés à travers l’adversité que les membres du groupe vont affronter ensemble.

7. Changer ses habitudes et son style de vie

Le jiu jitsu brésilien est, comme son nom l’indique, un art martial issu du Brésil qui tire ses origines du ju-jitsu, du judo et de la tradition brésilienne du combat libre. Il véhicule des valeurs morales similaires comme la modestie, l’intégrité, l’autodiscipline, l’amitié et la courtoisie.

Cependant, à l’image de la diaspora japonaise établie au Brésil, cet art a développé sa propre culture en créant de nouveaux rites, des nouvelles habitudes et des vocables inédits. Ces éléments constituent un véritable mode de vie qui dépasse l’enceinte du dojo.

L’art doux ou Arte Suave comme l’appellent les brésiliens possède une culture relativement jeune en comparaison avec les autres arts martiaux populaires. A travers les différents enseignants qui les précèdent, la plupart des pratiquants peuvent tracer un arbre généalogique qui les relie à Carlos Gracie, Hélio Gracie, Mituyo Maéda et Jigoro Kano. Ceci donne une place particulière aux fondateurs de cet art martial et à la philosophie qu’ils ont défendu toutes leurs vies.

L’entraide, le partage, le respect de l’effort, la recherche du bien-être de corps et d’esprit ou encore la quête incessante d’efficience dans chaque geste sont des principes qui sont enseignés par les fondateurs et qui dépassent la pratique du jiu jitsu au sein du dojo.

Hériter de cette culture transparaît dans un nombre important de reflexes quotidiens et finit par faire le ménage d’une hygiène de vie moins saine. Pratiquer le jiu jitsu et appliquer son style de vie revient un peu à faire tous les jours des résolutions de nouvelle année. Il s’agit d’une recherche quotidienne et collégiale de la meilleure version de chacun.


Vous êtes intéressé par le jiu jitsu brésilien mais vous hésitez à vous lancer? Que vous veniez accompagné d’un ami ou bien que vous soyez seul à vouloir vous laisser tenter, n’hésitez plus à rejoindre notre académie.

Nous offrons des cours de jiu jitsu brésilien et une séance de préparation physique chaque semaine. Nous proposons de venir essayer à l’occasion de deux séances gratuites de cours dans une ambiance amicale et accueillante. N’attendez pas d’être en forme pour passer notre porte, nous nous chargerons de cela ensemble!